Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Aller en bas

Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kanzaki le Mar 17 Juin - 22:09

Les épisodes de Détective Conan, on le sait, ont souvent une structure bien définie : un prétexte au déroulement d’un crime, tiré de la vie quotidienne des protagonistes principaux, une enquête, une validation de la police, et le retour à la vie normale avec quelques commentaires sur ce qui vient de se passer. Shinichi/Conan, Ran, Kogoro et les autres sont constamment confrontés à la mort (on en vient à se dire que s’ils restaient chez eux, la criminalité au Japon diminuerait sûrement). Gosho Aoyama ne se contente pas de laisser ses personnages assister à des boucheries en les dénuant de conscience morale, mais bien au contraire, au fil des files et des épisodes, il révèle tout une gradation de réactions face à la mort.
 
Commençons par Shinichi : c’est évident, il est révolté par la mort. Il ne trouve jamais une enquête intéressante ni ne s’en réjouit, lorsqu’une mort est en jeu, au contraire, il est solennel et jamais il ne cherche à se faire valoir (rivalité avec Heji), lui qui est d’habitude si prétentieux. De plus, il ne perçoit pas non plus la mort comme un châtiment naturel que le criminel est en droit de s’infliger lorsqu’il est en proie aux remords : on ne calculera pas le nombre de fois où il empêche cela. Enfin, il n’accepte pas l’idée de sacrifier le criminel lorsque celui-ci met la vie des autres en danger, il trouvera toujours un moyen subtil pour le neutraliser.
 
Ran, quant-à-elle, subit le crime sans pouvoir ni l’empêcher, ni le résoudre. Son rôle se limite souvent à prévenir les autorités (souvent sous l’ordre de son père ou de Conan). Cependant, dans le cas de sacrifier le coupable (épisode 648-650 : Prise d’otages à l’agence Mouri), on constate qu’elle le refuse tout autant que Shinichi, là où Sera était prête à la boucherie (« tirez, tirez »).
 
Miwako Sato, elle, dans l’épisode 369-373 (Serial Bomber Case), est prête, par vengeance, à descendre l’assassin de son premier amour, alors que Takagi l’en empêche in extremis en lui remettant les idées en place avec une bonne claque (et en reprenant par la même occasion sa place de bonhomme dans leur couple, parce qu’au Japon on ne rigole pas avec ça). Globalement, dans le camp des policiers, on n’aime pas bien qu’un criminel échappe à la justice ni que qui que ce soit rende justice lui-même : on s’en tient à la procédure.
 
En partant de ça, je me demande ce que ces personnages pensent de la peine de mort, qui a toujours lieu au Japon. Rappelons que celle-ci est un sujet relativement tabou dans la société nippone au même titre que l’avortement au sein de la société américaine (citez-moi une série américaine, de Malcolm à Desperate Housewives, où une femme pratiquerait un IVG). Les séries visant à distraire une large part de la population évitent de tomber dans cet écueil que peut être un moratoire pour une cause qui divise l’opinion. Le but reste de faire sonner et trébucher la ferraille. Cependant, notre ami Gosho Aoyama est plus malin que ça et sait faire passer des messages subtils à ceux qui savent lire dans les entrailles de poisson (cf. la présence de Ano Kata dans les dix premiers tomes du manga).
 
Il faut savoir une chose, c’est que la peine de mort au Japon est appliquée aux cas extrêmement graves : meurtres en série, ou particulièrement atroces. Cependant, malgré que notre manga préféré soit dans le vif du sujet, il n’y a pas d’évocation de cela dans ses nombreuses pages. Bien souvent, on a juste un cercle de gens qui se connaissent (trois quatre suspects) et un seul meurtre commis à peu près proprement, qui écarte d'office la question de la chaise électrique. La police vient cueillir le coupable, mais les verdicts de la Cour, on n’en voit pas la couleur, si ce n’est quand Kisaki Sensei fait ses plaidoiries (à peu près quatre fois en 700 épisodes, et elle gagne à chaque fois) et quand elle met Kogoro en garde lorsqu’il se retrouve dans la chambre d’hôtel de la victime (chapitre « Peine de Mort » dans le manga). Notez que le barreau du Japon (l'ensemble des avocats) est très anti-peine de mort, et cela se reflète bien dans notre manga favori.
 
Si les juges sont absents, les policiers sont eux très présents et de proches collaborateurs de nos détectives préférés. Ils les sollicitent pour des enquêtes inextricables, ils les respectent en se mettant parfois doucement en concurrence, mais tous veulent le même objectif : que le coupable passe par les mains de la justice. Dans l’épisode de la prise d’otage chez Kogoro, on voit que la police se range du même avis que Sera : les unités d’élites sont prêtes à descendre le Human Bomb, ce n’est que l’intervention de Ran qui le sauve. Eux ne semblent pas vraiment avoir de conscience morale : le coupable doit être jugé, adviendra que pourra de lui, ils accepteront la sentence : leur fonction est d’arrêter, pas de discuter les verdicts.
 
Les détectives boys, la relève, quant-à eux, semblent se ranger du coté de leur mentor, mais sont d’office écartés de ce débat : plus le temps passe, plus les enquêtes qui les concernent ne se soldent pas par un meurtre mais plutôt une prise d’otage.
 
Shinichi, lui, est viscéralement contre la mort. Dans la grande majorité des cas, il confond le coupable par des preuves irréfutables et le contraint aux aveux. Comme un détective n’est pas un agent de l’ordre, son intervention n’est pas considérée comme un interrogatoire mais un simple témoignage d’aveux du criminel, par conséquent,  la peine de mort est d’office écartée, puisque le coupable a, dans la majorité des cas, beaucoup de remords, ou une raison passionnelle pour justifier son acte injustifiable (très souvent la vengeance). Shinichi ne semble jamais chercher à pendre les coupables haut et court : il se garde de tout jugement à leur égard, il est simplement révolté par l’acte de tuer et fait tout son possible pour l’empêcher.
 
 
Et vous, qu’en pensez-vous ? Shinichi serait-il discrètement un abolitionniste ? Qui dans le manga est pro-peine de mort et contre ? Le débat est ouvert !
avatar
Kanzaki

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Lolli le Mer 18 Juin - 8:17

C'est vraiment quelque chose qui me plaît dans Détective Conan, le fait qu'ils soient contre la peine de mort ou même la mort en général et qu'ils veulent que le meurtrier paie ses crimes derrière les barreaux. D'ailleurs, je n'arrive pas à apprécier les séries policières américaines car, les trois quarts du temps, le meurtrier se fait tuer à la fin de l'épisode avant même d'avoir eu le moindre procès et alors qu'il avait posé son arme !

Après, c'est possible que Shinichi soit absolument contre la peine de mort mais la plupart des enquêtes de Détective Conan sont avec des meurtriers qui ont un vrai mobile et parfois, on n'arrive pas à être révolté par leur geste. Il y a eu quelques tueurs en série, mais jamais de vrais psychopathes, des viols (sauf un dans le drama je crois) ou de la pédophilie (sauf entre certains personnages principaux lol lol ok je sors). Du coup, on ne sait pas trop ce que penseraient les personnages dans ce type de situation moins soft et je doute qu'on le verra un jour. ^^

Je ne pense pas qu'il y ai des personnages qui soient pro-peine de mort, le mot est un peu fort, mais je pense que ça ne dérange pas vraiment Masumi Sera vu les épisodes 648-650 et sinon, peut-être aussi les membres du FBI et de la CIA vu qu'ils ne fonctionnent pas comme la police.
avatar
Lolli

Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 17/05/2014
Age : 22
Localisation : Var (83)

Voir le profil de l'utilisateur http://thornyorchid.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kanzaki le Mer 18 Juin - 9:37

Exactement, c'est toujours de "bonnes raisons" rationnelles, il n'y a pas de folie dans le crime, au sein de DC, qui me plait aussi pour les mêmes raisons.

Je suis d'accord avec toi pour les séries policières américaines. J'ai arrêté de regarder Medium tellement l'héroine voulait mettre tous les coupables sur la chaise électrique.
avatar
Kanzaki

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par MeitanteiEdogawa le Mer 18 Juin - 10:10

Ca, c'est du sujet. Et ça, j'adore.
Je vais juste m'intéresser au cas de Shinichi dans ce message.

On a déjà parlé de ça, me semble-t-il, Détective Conan est une oeuvre qui prône un idéalisme moral. Le personnage de Shinichi/Conan est la cristallisation de cette pensée. Il s'agit d'un personnage qui est révolté par le crime, or le crime n'a jamais été présenté comme une solution, dans le manga. C'est pourquoi Shinichi ne peut pas tuer ou laisser mourir quelqu'un, puisque dans tous les cas, ce sera un crime, et cela briserait l'image qu'on a du héros et de la série.
D'ailleurs, sa série fait tout pour le montrer : on est en face d'une justice qui est droite et non-corrompue (impossible dans la réalité), c'est pour cela que les protagonistes ne ressentent pas le besoin de se faire justice eux-mêmes.

J'ai toujours aimé faire le parallèle entre Détective Conan et Ace Attorney (excellent simulation d'avocat, que je vous conseille fortement), puisque je trouve que les deux univers se complètent très bien.
Dans Ace Attorney, le crime, aussi "justifiable" soit-il, n'a jamais été présenté comme une solution et ne le sera jamais (cf. Pont des Volte-face, avis à ceux qui ont connu ). Dans cet univers, la peine de mort est tout de même appliquée, mais n'est pas montrée explicitement et est édulcorée avec le channeling.
Bref, une même moralité qui peut lier les deux séries, moi, ça me plaît.
avatar
MeitanteiEdogawa

Masculin Messages : 850
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 19
Localisation : 221B Baker Street
Emploi/loisirs : Maître de la science

Voir le profil de l'utilisateur http://lasagadujeuvideo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par JeanBon le Mer 18 Juin - 12:39

Il est vrai que dans Ace Attorney, surtout vers la fin du I, et du III, la mort n'est pas présentée comme une solution, d'ailleurs le channeling permet en quelque sorte de "discrétiser" cette mort, cela montre bien que ce n'est pas la solution. On peut effectivement y voir un parallèle avec Detective Conan, ces 2 oeuvres (il faut les placer comme telles =p) montrent que la "mort" n'est en aucun cas la solution aux différents problèmes que peut rencontrer un individu.

Bien que personnellement, je suis pour la peine de mort dans certaines situations, je comprends le choix de la plupart des gens "contre".
avatar
JeanBon

Masculin Messages : 18
Date d'inscription : 08/05/2014
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Sport/Lire/Ecrire/Jouer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kanzaki le Mer 18 Juin - 13:10

Ca a l'air génial, Ace Attorney, je vais regarder ça !

De mon coté, je pense que la peine de mort c'est vachement hard à partir du moment où il y a 0.1% de chance de se planter de coupable et donc de supprimer un innocent (c'est d'ailleurs cette raison qui a entrainée son abolition en France). Je comprends que certains actes sont d'une telle barbarie qu'on ne peut envisager face à eux que cette solution, mais le problème, c'est qu'on se laisse gagner par l'émotion. L'émotion qui choque nous place hors du lien social : "imagine, ce type, si c'est un de tes proches qu'il aurait tué, t'aurais aussi envie de le pendre", là, on invoque les sentiments, pas la raison, et débattre de choses aussi grave sans la raison, c'est chaud, il faut faire attention. Vu l'état des prisons dans le monde, on peut se consoler en se disant que la perpétuité, c'est pire que la mort, mais mieux que la peine de mort ^^
avatar
Kanzaki

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Startold le Mer 18 Juin - 16:03

(on en vient à se dire que s’ils restaient chez eux, la criminalité au Japon diminuerait sûrement).

T'aurais pas lu la Désencyclopédie de Détective Conan toi par hasard ? Razz

(cf. la présence de Ano Kata dans les dix premiers tomes du manga).

Faudra que tu me dises où t'as vu ça.... il n'a jamais dit qu'il était apparu tôt, juste qu'il pensait que Conan allait durer peu de temps. Les gens en ont déduit que le boss était apparu alors dans les premiers tomes, sauf qu'à la base dans l'esprit de Goushou, il ne devait même pas y avoir de boss peut-être. ^^'  La source qu'on a par contre, c'est qu'il était déjà apparu dans le manga, a dit Gosho, à l'époque où on était autour de la file 500, c'est tout.

Dans l’épisode de la prise d’otage chez Kogoro, on voit que la police se range du même avis que Sera : les unités d’élites sont prêtes à descendre le Human Bomb, ce n’est que l’intervention de Ran qui le sauve. Eux ne semblent pas vraiment avoir de conscience morale : le coupable doit être jugé, adviendra que pourra de lui, ils accepteront la sentence : leur fonction est d’arrêter, pas de discuter les verdicts.
 

Je suis contre dire que eux sont "contre la morale", totalement. Masumi n'a pas agi, en laissant les rideaux ouverts, pour avoir le plaisir de voir mourir quelqu'un, ou juste que le gars meurt, elle a ouvert les rideaux pour que EUX, ne meurent pas. Soit c'étaient eux, soit c'étaient le mad-bomber qui crevait, voilà tout. En temps normal, étant donné qu'elle a le même "code de conduite" que Shinichi à peu près (mise à part qu'elle a plus de chances de se tromper dans une déduction), elle n'aurait pas approuvé que le mad-bomber ait la peine de mort. Mais lorsque soit c'était Ran, Kogoro et elle qui y passaient, soit le coupable, c'est compréhensible qu'elle ait choisi que ce soit lui qui y passe.

 Shinichi, et il influence Ran sur ce comportement, est l'allégorie de la justice, celui qui fait la morale- et la série en est remplie d'ailleurs. Combien de fois a-t-on vu Ran faire son job de grande soeur en faisant la morale aux DB, ou en leur disant de ne pas regarder la télé de trop près par exemple?

Masumi aussi, elle résout des affaires avec lui, et ils s'entendent très bien sur ça, donc ce n'est pas une raison pour dire que Masumi ou les tireurs d'élites sur le toit seraient d'accords pour voir quelqu'un tué pour des meurtres qu'il a commis. Masumi, qui est comme Conan d'ailleurs sur ce point de vue là, prône la justice, l'égalité, c'est le même trip que Conan, ai-je envie de dire. Juste que dans ce genre de situation, il valait mieux que le gars meure/soit mis hors d'état de nuire.

 En fait, étant donné que DC est un manga qui est censé donner un "modèle" aux jeunes lecteurs (d'où le statut de Conan de héros et de justicier juste, admirable, qui a son code de conduite et sa morale), il y a assez peu de chances qu'un quelconque personnage soit pour la peine de mort. Même les personnes comme Conan ont déjà montré un côté plus sombre d'eux-même lors de certaines situations, et c'est lorsqu'ils sont dans ce "côté sombre" qu'ils ont le plus de chance d'apprécier voir quelqu'un mourir/de tuer quelqu'un. Lorsqu'ils sont lucides, jamais, la question ne se pose même pas.

au fil des files et des épisodes, il révèle tout une gradation de réactions face à la mort.

Là, je ne comprends pas trop, par contre. Shinichi a toujours réagit de la même façon ou presque, Ran, de même. Les quelques rares changements qu'elle a eu ne sont pas restés, et on assiste la plupart du temps à des personnages qui se foutent limite totalement du cadavre qu'ils viennent de trouver. Ran appelle la police, good for her, mais sans plus (déjà qu'elle n'apparaît plus beaucoup récemment hors-fillers...). Elle pouvait pleurer à quelques reprises au début du manga, mais d'une affaire à l'autre, elle pouvait ne plus pleurer, donc ce n'est pas vraiment à prendre en compte, c'est plus l'auteur qui choisit comme il veut pour accentuer la gravité de la scène.

Miwako Sato, elle, dans l’épisode 369-373 (Serial Bomber Case), est prête, par vengeance, à descendre l’assassin de son premier amour, alors que Takagi l’en empêche in extremis en lui remettant les idées en place

Ce qui prouve bien ce que je dis. Il n'y a pas, ou alors TRES rarement, de "je veux qu'il meurt", "je ne veux pas qu'il meurt", ou "je lui shouaite la peine de mort", et "je ne lui souhaite pas la peine de mort". C'est plus dans des cas très très isolés, pour ne pas dire quasi-inexistants, où un personnage n'est pas lui-même, c'est tout. Sato, en temps normal, ne tuerait jamais personne. Mais il faut se dire que si elle y était obligée, alors oui, elle tuerait sûrement. Ca ne dépend pas de la personne parfois, mais de la situation dans laquelle ils sont (voir plus haut dans mon message à propos de Masumi lors de la prise d'otage).

Notez que le barreau du Japon (l'ensemble des avocats) est très anti-peine de mort, et cela se reflète bien dans notre manga favori.

En quoi cela se réflète ? Les quelques fois où l'on a vu Eri Kisaki ou un quelconque avocat dans un tribunal était dans des fillers, les mêmes personnes qui ont écrit l'astuce de meurtre, si on peut appeler ça une astuce de meurtre, de l'épisode 135, soit pas forcément quelque chose à prendre en compte. Si on regarde le manga, comme tu le dis toi-même, les meurtres sont généralement commis "proprement", on a rarement vu des atrocités. Mais par exemple, Asanobu si je me souviens bien, de l'affaire "Le Manoir du Vampire", l'aurait peut-être/sûrement, la peine de mort. Il a tué trois ou quatre personnes, en les empalant sur des piques, en les tuant avec du poison, il a utilisé des putains de procédés dég' pour les tuer, bref, lui, il aurait la peine de mort. Mais le manga ne va jamais plus loin que "Conan arrête le coupable - épilogue", donc...
 La raison pour laquelle on a rarement des meurtres qui seraient sanctionnés par la peine capitale dans DC, est tout simplement que ce genre de meurtres seraient interdits à la télévision (qui fait plus d'audimat que les files font de lecteurs, hein) et même dans la publication du Shonen Sunday, qui est là pour les enfants/adolescents, et jeunes adultes otakus. Donc si Gosho n'en fait pas (et vu à quel point il a bien fait les rares affaires avec des meurtres violents, je pense qu'il aimerait bien en faire quelques unes), c'est parce que ce serait censuré. Pas parce que ça voudrait impliquer que le coupable ait la peine de mort, les lecteurs n'y penseraient sûrement même pas.

Ils les sollicitent pour des enquêtes inextricables

Euh. Non, c'est plus Conan qui se balade dans la rue et qui tombe sur un cadavre, on appelle Kogoro assez rarement, hein. ^^' Les dernières fois où un détective a été appelé qui plus est (citons juste le Manoir du Vampire), c'était juste pour sécuriser une remise d'héritage, même. Je suis d'accord pour dire que la police est une vision déformée de la réalité, où la police ne serait pas corrompue, et chercherait à faire le bien (tout en étant incroyablement nulle, et Gosho le met bien en avant ça), mais pas pour dire qu'ils les sollicitent pour des enquêtes inextricables. Rarement, très rarement montré dans le manga.

Eux ne semblent pas vraiment avoir de conscience morale : le coupable doit être jugé, adviendra que pourra de lui, ils accepteront la sentence : leur fonction est d’arrêter, pas de discuter les verdicts.

Donc tu penses honnêtement que le tireur d'élite qui a tiré dans la tête de Mohammed Merah n'avait pas conscience de la morale, pas d'éthique ? Vraiment ?
Si ces tireurs d'élites avaient tirés, c'est parce que l'ordre leur a été donné. L'ordre a été donné par une personne qui sait très bien qu'en temps normal, toutes les personnes à l'intérieur de la pièce auraient sauté.
 Et si Conan avait eu la fièvre et n'avait pas pû être là au téléphone pour mettre "KO" par la parole le bombardier, et que les tireurs n'avaient pas tiré ? Qu'est-ce qu'il se serait passé, dis-moi ?
Ah ben tiens. Kogoro serait mort, les trois suspects seraient morts, le bombardier serait mort, et Masumi serait morte. (et Ran aussi, mais Ran, on s'en fout Razz ). Donc là, je suis complètement en désaccord avec ce que tu dis.

Les détectives boys, la relève, quant-à eux, semblent se ranger du coté de leur mentor, mais sont d’office écartés de ce débat : plus le temps passe, plus les enquêtes qui les concernent ne se soldent pas par un meurtre mais plutôt une prise d’otage.

Je te fais la liste par épisodes (sans prendre en compte les fillers si tu veux?) ou les files ? Allez, on prend les épisodes. Dans l'ordre décroissant :

734 --> Meurtre.
731, 732 --> Meurtre.
722, 723 --> Meurtre. Où le corps est congelé, je le rappelle.
701, 702, 703, 704 --> Meurtre.
699, 700 --> Meurtre. Où la victime est tuée par accident parce qu'elle a fait la conne, je le rappelle. 
675, 676 --> Meurtre, à ça près. Où la victime est poignardée devant les yeux d'Ayumi.

Je continue ?

il se garde de tout jugement à leur égard,

Je dois réellement ressortir toutes les fins de files/d'épisodes où Conan fait la morale au meurtrier, et lui dit qu'il ne faut pas faire ci, pas faire ça, pas tuer, ne pas se laisser prendre par ses impulsions ?  Sad
avatar
Startold
Fondateur et admin

Masculin Messages : 1501
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Kudo Project City
Emploi/loisirs : Admin du Kudo Project

Voir le profil de l'utilisateur http://kudoproject.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kanzaki le Mer 18 Juin - 17:11

Merci pour toutes les corrections / précisions l'ami !

Alors : la désencyclopédie je ne connaissais pas c'est génial ce truc. Cette phrase je ne l'ai pas inventée j'ai du la lire quelque part mais impossible de me souvenir où, mais je suis quasi sûre que c'était en anglais.

Tu as raison pour l'apparition d'Ano Kata, moi je m'en tenais à une interprétation que je prenais pour acquise.

Pour la gradation, je voulais dire qu'en fait, si on prend tous les personnages du manga, de Anokata à Conan, on a le prisme de toutes les positions possible à partir de la plus négative à la plus positive. 

Pour la question morale, je pense avoir été réductrice concernant la police, mais pas pour Shinichi : il fait la moral aux coupables mais ne les traite pas de déchets pour ce qu'ils sont. Il juge l'acte de tuer, pas les coupables eux-mêmes.

Concernant les detective boys, tu as raison aussi, je me souviens également du meurtre à la bibliothèque, mais je ne sais pas pourquoi, j'avais ce souvenir qu'ils étaient moins confrontés au crime.

Pour le barreau contre la peine de mort, j'ai mal écrite ma phrase, j'aurai dire qu'à partir de ça on peut émettre l'hypothèse qu'Eri est contre.

Je n'ai jamais vu cet épisode concernant le vampire. Je vais essayer de relire des résumés des épisodes que tu as cité pour me mettre à jour.

Désolée de t'avoir pris autant de temps pour tout corriger, moi ça m'a permis d'apprendre plein de trucs et de réfléchir, la prochaine que j'écrirai quelque-chose, j'y mettrai plus de rigueur, c'est mes débuts dans un forum j'ai juste jeté des idées en l'air.
avatar
Kanzaki

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Startold le Mer 18 Juin - 17:23

Cette phrase je ne l'ai pas inventée j'ai du la lire quelque part mais impossible de me souvenir où, mais je suis quasi sûre que c'était en anglais.

C'était dans la désencyclopédie de DC. XD

Pour la gradation, je voulais dire qu'en fait, si on prend tous les personnages du manga, de Anokata à Conan, on a le prisme de toutes les positions possible à partir de la plus négative à la plus positive.

Pas vraiment, il faut faire des groupes en fait plutôt. Et même Ran réagit toujours froidement (limite, elle s'en fout du cadavre), Masumi et Conan froncent les sourcils en mode "Bwah, dans trois files, j'aurai résolu cette enquête de toute façon", Kogoro marche à côté du corps en s'en foutant complétment, bref, il n'y a que dans quelques rares files où les personnages montrent un vrai dégoût du/des meurtres. Quand Ran pleure, les rares fois où elle a pleuré après avoir vu un corps mort (et elle pleure plus à l'idée qu'une petite-amie ait tué son ex en fait, c'est pas le meurtre en lui-même ou la vue du corps qui la fait pleurer), c'est juste Gosho qui la fait pleurer pour accentuer le côté "dramatique" de la situation. En temps normal, ils chialent/gueulent rarement... encore que gueuler, c'est plus courant, mais ça dure très peu de temps, et quelques minutes plus tard, Ran est en mode "Ouais, j'crois que j'ai vu un cadavre, mais je suis pas sûre ?" (voir Le Manoir du Vampire une fois de plus).

Pour la question morale, je pense avoir été réductrice concernant la police, mais pas pour Shinichi : il fait la moral aux coupables mais ne les traite pas de déchets pour ce qu'ils sont. Il juge l'acte de tuer, pas les coupables eux-mêmes.

Il dit bien clairement que les coupables sont des ordures, des pourritures, et qu'ils ont été des monstres pour ce qu'ils ont fait. Shinichi ne montre aucune pitié à faire très mal à un coupable/un criminel, s'il peut les mettre hors d'état de nuire (sachant que tirer dans une balle avec ses chaussures au niveau minimum fait presque une déflagration...). Qu'est-ce qui nous dit que les tireurs d'élite n'ont pas de morale ? Shinichi, à la place du tireur, aurait tiré. Il aurait vu Kogoro dans la pièce, Masumi dans la pièce, les trois coupabes dans la pièce, et RAN dans la pièce, hop, il aurait tiré. Si Conan n'avait pas été là et que les tireurs d'élites n'avaient pas tiré, ils seraient tous morts (et vu la quantité d'explosifs, je dirais que même les voisins et le café Poirot en aurait pris un coup).

Concernant les detective boys, tu as raison aussi, je me souviens également du meurtre à la bibliothèque, mais je ne sais pas pourquoi, j'avais ce souvenir qu'ils étaient moins confrontés au crime.

Les films les montre moins exposés aux meurtres, mais j'ai envie de dire, les films n'ont quasiment jamais exposé personne à des meurtres. A chaque fois- ou presque- qu'on a eu des meurtres dans un film, c'était très rapide, rien de bien "grave" dans le sens où on ne s'attarde pas dessus. Les films sont plus sur l'action, donc tu aurais eu raison en disant que dans les films, les DB sont exposés à des crimes autres que le meurtre (film 15, film 16, film 14, film 13, etc.), car on a plus souvent à faire à des kidnappings/prises d'otages (pas forcément les DB pris en otage, mais quelqu'un d'autre, qui sont contre les DB) que des meurtres. Mais uniquement dans les films, dans l'animé, c'est souvent des meurtres.

Désolée de t'avoir pris autant de temps pour tout corriger

Aucun soucis. Avec DétectiveHaibara sur ce forum, les débats sont 5 fois plus longs que celui-ci. Razz

la prochaine que j'écrirai quelque-chose, j'y mettrai plus de rigueur, c'est mes débuts dans un forum j'ai juste jeté des idées en l'air.

Oh, no problemo. Juste qu'il y a des idées qui m'ont un peu aberrer en fait, t'es allé un peu trop à la conclusion en disant que Masumi était ok pour la boucherie par exemple. Et étant le Gourou du ShinMasu et l'Ambassadeur de Masumi sur ce forum, je tolère pas. :p 
 Peut-être es-tu contre la peine de ban, mais pas moi. :p
avatar
Startold
Fondateur et admin

Masculin Messages : 1501
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Kudo Project City
Emploi/loisirs : Admin du Kudo Project

Voir le profil de l'utilisateur http://kudoproject.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kanzaki le Mer 18 Juin - 17:41

Merci encore mille fois pour toutes ces précisions !!! C'est exact ce que tu dis sur la réaction des personnages face aux corps, j'y avais jamais vu comme ça.

Je découvre qu'il y a tout un monde de fanclubs avec les relations des personnages : je ne toucherai plus a Sera, promis !

La peine de ban j'espère y échapper !!! J'aurai internet à nouveau samedi (logement de fonction sans internet), j'espère continuer ce débat, je vais réfléchir !

Merci encore, ce forum est génial et y a du niveau !!! Very Happy
avatar
Kanzaki

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Eclipse le Jeu 19 Juin - 20:09

Kanzaki a écrit:Commençons par Shinichi : c’est évident, il est révolté par la mort. Il ne trouve jamais une enquête intéressante ni ne s’en réjouit, lorsqu’une mort est en jeu, au contraire, il est solennel et jamais il ne cherche à se faire valoir (rivalité avec Heji), lui qui est d’habitude si prétentieux.

Il ne trouve jamais une enquête intéressante? T'es sûr? Razz A tout hasard (en bas à gauche) :

Spoiler:

Conan n'est pas désintéressé, résoudre des meurtres lui plaît, et être confronté à une énigme ardue lui plaît encore plus. Qui plus est, pour la comparaison avec Heiji, Conan a son orgueil aussi, même s'il a beaucoup baissé depuis qu'il a rajeunit Wink

Kanzaki a écrit:(on en vient à se dire que s’ils restaient chez eux, la criminalité au Japon diminuerait sûrement).

Je confirme Startold à 200%, ça vient de la Désencyclopédie xD Tiens, sur la page, la phrase dont tu parles est même tout en haut maintenant (c'est nouveau ça) : clique ici.

Bon, c'est sûr que DC est pas trop réaliste sur pas mal de niveaux mais ce n'est pas une nouveauté, DC est une série qui touche un très large public et qui se doit de répandre ce type de valeurs idéalistes. Bref, je voulais juste réagir sur les deux points ci dessus, sinon je crois n'avoir pas grand chose à ajouter x)
avatar
Eclipse

Féminin Messages : 152
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 23
Localisation : Beika-chô! =D
Emploi/loisirs : Prépa véto

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse-team.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Kirushine le Mer 9 Juil - 15:59

Startold a écrit:Il dit bien clairement que les coupables sont des ordures, des pourritures, et qu'ils ont été des monstres pour ce qu'ils ont fait. 

La encore ça dépend des coupables, de ce qu'ils ont fait et de leurs mobiles. Parce qu'il est certes vrai que parfois il n'hésite pas à balancer ce qu'il pense de certains criminel que parfois aussi il se réserve de faire des commentaires, même s'il est à chaque fois absolument contre le fait que le criminel ait tué , il a aussi montré à certaine reprise de la compassion pour la situation lors des crimes sur un malentendu.  

Il y a une phrase que dit Shinichi dans le tome 26 qui résume bien ses pensées sur le meurtre : 
"C'est triste, mais je ne comprendrais jamais même avec les meilleurs raisons du monde, pourquoi l'homme tue l'Homme... Même si je ne comprenais, je ne pourrais l'accepter jamais..."


D'ailleurs la question que je me pose, c'est quel comportement Shinichi aura vis à vis des membres de l'Organisation, quand il les aura arrêter ? Puisque il est évident que pas mal des membres de l'Organisation mériterait la peine de mort, au Japon. Est ce que Gosho peut mettre en scène une simple arrestation avec les menottes aux poignets et la tête baissé, ou il est possible que certain membre de l'Organisation meurt dans l'ultime confrontation ?
avatar
Kirushine

Messages : 76
Date d'inscription : 01/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Startold le Mer 9 Juil - 16:20

En fait, on ne doit pas se demander ce que Shinichi ferait avec les HEN en analysant Shinichi et son caractère, mais en regardant les éditeurs et Gosho. Comme Conan/Shinichi représente le héros parfait qui contrôle tout et sait tout, Gosho ne le fera tuer personne, ou alors par nécessité absolu, et ne quasiment pas en parler. Donc les méchants en prison quoi, comme Conan l'a toujours fait depuis le début.
 Alors que dans Kindaichi, les coupables se suicident à la fin de l'affaire, Conan cherche toujours à les mettre en prison, comme les mettre chez le docteur. Donc HEN --> prison aussi sûrement :p
avatar
Startold
Fondateur et admin

Masculin Messages : 1501
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Kudo Project City
Emploi/loisirs : Admin du Kudo Project

Voir le profil de l'utilisateur http://kudoproject.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détéctive Conan face à la mort et la Peine de Mort au Japon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum